Rassurez-vous, c’est moi qui ai un peu de retard dans les histoires…. La galette des rois c’est bien toujours en janvier !

Pour souhaiter « à la française » les bons vœux de la nouvelle année à nos voisins américains (et manger un bon gâteau !), nous avons eu l’idée avec Laurent de faire une galette des rois. Enfin, je viens de me relire… Quand je dis « avec Laurent » tout le monde comprend bien qu’il a apporté un immense soutien moral au projet…. Faut pas croire aux miracles : c’est pas devenu un Chef cuistot juste en passant les frontières…

La frangipane, c’est bon, je maitrise, mais pour le gâteau des rois, bien de chez nous (du sud !) là je suis allée faire un tour du coté d’internet pour trouver une recette. Et je me suis lancée !

Voilà le résultat :

DSC08097DSC08093

C’est beau, hein ? C’est appétissant, hein ?

Et quand on vous dit qu’il ne faut pas manger avec ses yeux !!!!!

Vous en concluez quoi ????

C’était immangeable !

J’ai du garder en déco le gâteau des rois et nous n’avons mangé que la frangipane !

En fait les choses se sont gâtées quand j’ai découpé le gâteau…

Au premier coup de couteau j’ai du pas mal appuyer pour la découpe, ce qui n’est pas tout à fait normal, on est d’accord.

Mais comme je voulais rester optimiste, je m’étais dit que j’avais du passé juste à coté du sujet !

Au deuxième coup, la conclusion s’imposait : c’était bien le gâteau qui était dur comme de la pierre. Impossible de le leurs servir à manger… où alors ils allaient croire que je voulais les cimenter sur place !

Ah, la deuxième surprise est venue du côté des bouteilles de cidre que j’avais pris…. Nous avons ainsi découvert que ce que l’on appelle du cidre aux US c’est en fait du jus de pommes pétillant ! Rien à voir avec chez nous… Alcool 0° garanti !

Bon j’aurai pu leur dire que j’avais pensé à eux pour la route… mais comme c’était nos voisins… Ils étaient tous venus à pied !.... Pas de chance !

Cela dit…. Il était bon pour du jus de pommes pétillant*.

(*Pensons positif les gars, même si parfois c’est dur !)