Depuis que nous sommes aux Etats-Unis nous rêvions de faire un VRAI Thanksgiving, dans une famille américaine. Merci à nos copains, ex-voisins, que nous avons rejoint à Chicago et qui nous ont invités à célébrer cette grande fête américaine avec eux. Toute la famille de Hope était là (ils sont 4 enfants), plus les mamies. Bref, au final, nous étions 22 ! Douze adultes et dix enfants. Ca faisait du monde. On s’est levé à 7h et quelques choses le matin pour commencer à cuire la dinde (plus de 5 kg au compteur la bestiole) qui avait mariné dans un mélange de jus de pommes et d’épices. Elle a quand même cuit jusqu’à une heure de l’après-midi. Hein, quand même ! Ah, et nous n’avons pas oublié de la farcir, ce qui donne toujours lieu à des fous-rires (cf certains films américains sur le sujet)… Ben oui on s’amuse d’un rien, nous.

IMG_7414

La grande question pour nous était de savoir comment on devait s’habiller… Alors on avait prévu une tenue comme pour Noël en France (soit très habillée) et on avait aussi pensé à mettre des trucs plus décontractés. Au cas où.

Jason nous a donné le ton dès le matin : il était en short et tee-shirt, mais avec des chaussettes ! Topissime classissus

IMG_7443

A la question de Laurent : « Clo, je mets une cravate ? », la réponse a été « là tu peux l’oublier ! On va déjà être too much».

Puis vers 11h les premiers invités sont arrivés. Hope avait fait deux jolies tables pour l’occasion, une pour les enfants et une pour nous. On devait passer à table à seulement 2h de l’après-midi, alors nous avons fait un petit apéritif avant. Super bienvenue pour les enfants… qui n’auraient jamais attendu jusque là et se seraient déjà gaver de chips et autres cochonneries avant. Là à la place, nous avons eu un brie (just because we are french !*) passé au four 10 minutes, avec sur le dessus une compotée d’airelle et accompagné de quartier de pommes Granny-smith. Et ben c’est très bon ! Ils avaient aussi fait des dips (bols de sauces) dans lesquels on pouvait tremper des crackers (biscuits apéritifs) mais là, on n’est pas très fan. Pas toujours génial au niveau du goût, et 100% pures calories.

IMG_7416IMG_7415

Comme on en parlait depuis la veille, nous avions compris que pour Thanksgiving, en fait, chaque invité apportait quelque chose. Du coup le matin nous étions partis au supermarché pour trouver du champagne. Je n’étais pas sure que cela les fassent beaucoup saliver, mais bon, Laurent y tenait alors go. Bingo ! Nous étions très contents de notre coupe, mais eux… Pas très aventuriers quand ils ne connaissent pas ou que ce n’est pas trop dans leurs habitudes : ils ont préféré le coca et la bière ! On reste sur des valeurs sures.

Nous avons aussi eu le temps des grâces. Nous avons fait une ronde, en se tenant tous par la main, et ils ont chanté un chant religieux (pas nous… on ne connaissait pas, mais les enfants ont dit dommage. Ils auraient bien voulu, si seulement ils avaient connu les paroles avant). L’essentiel était de participer voilà tout.

Une pause télé s’est ensuite imposée pendant que les femmes s’activaient en cuisine. Qui a dit que les américains ne cuisinaient pas ? Enfin, les anciennes générations, sans aucun doute, pour les nouvelles c’est plus chaotique. Toujours est-il qu’à 14h nous sommes passés à table. Enfin en cuisine pour être plus précis ! Ah bon ?

IMG_7426IMG_7430IMG_7431

En fait nous avons pris nos assiettes et sommes allés faire la tournée des petits plats, en cuisine. Dans l’assiette : de la dinde bien sur (ah, et côté découpage de la volaille, ce n’était ni classique, ni conventionnel !), des pates (qui m’ont fait penser à des spetzels alsaciens), de la purée de pomme de terre et de patate douce, du gâteau de maïs, des haricots verts et de la compote d’airelles et de framboises (super bon avec la volaille). Pas de plan de table non plus : on s’assoit où on veut. Et on mange sans attendre que tout le monde soit servi ou même assis. Tu m’étonnes qu’après ils trouvent que nous sommes super maniérés, pleins de conventions. Juste des codes différents !

Toujours est-il que nous avons passé un super moment. Les conversations allaient bon train. Une vraie ambiance familiale. La grand-mère qui voulait savoir où ils allaient faire le repas de Noël (traditionnellement chez sa sœur, mais cette année une de ses filles a eu un bébé, alors elle ne viendra pas, et alors blablabla…

Ah, et le dessert ???? De la tarte à la citrouille bien sur ! Accompagnée d’une glace à la cannelle, c’était très bon.

*seulement parce que nous sommes français

IMG_7455

IMG_7445IMG_7440IMG_7437IMG_7436