Après l'attentat manqué, on s’était un peu préparé à avoir du retard sur les vols, des contrôles plus poussés, des gens un peu sur les dents, etc… Et bien nous n’avons pas été déçus.

Déjà, ça a commencé la veille du départ : impossible de nous enregistrer sur internet pour confirmer nos billets.

Pas bon, pas bon… D’autant que les compagnies américaines sont assez partisanes du surbooking, et dans ces cas là c’est si tu as confirmé, ta place est sauvée, dans le cas contraire… C’est premier arrivé, premier servi !

Et aussi parce que le jour du départ, mon « cas » a posé problème : mon billet était à mon nom d’épouse, oui mais voilà, sur mon passeport français il y a aussi mon nom de jeune fille… Et alors ? Ben avec le renforcement des mesures de sécurités aériennes, suite à la bourde des services de sécurités qui ont mis sur internet leurs procédures de contrôle, ils ont renforcé les mesures. Du coup il faut IMPERATIVEMENT que le nom sur le passeport corresponde EXACTEMENT au nom sur le billet. On a quand même signalé à l’hôtesse qu’avec les migrations saisonnières des familles françaises de Little Rock, ils allaient retrouver le même problème souvent, car oui, nous savons, c’est extraordinaire, mais en France on garde son nom de jeune fille sur ses papiers d’identité et on ajoute son nom d’épouse, et oui, il est d’usage de n’utiliser ensuite que son nom d’épouse…45 minutes pour débloquer le problème quand même...

Nous sommes donc arrivés à l’aéroport de Marignane à 4h20… Pour un vol à 6h40, c’est ce qu’on peut appeler une avance confortable. Mais finalement tout s'est bien passé ! L’hôtesse a pu faire toutes les confirmations, éditer tous les billets et non, là mon nom ne posait plus de problème… Ouf.

En revanche, nous avons bien eu droit à un bon palper rouler corporel de la part des services de sécurité, plus une vérification aléatoire d’un de nos bagages à main, mais c’était à prévoir. Ils nous ont par ailleurs souhaité bonne chance pour le vol en direction des Etats-Unis, car ils y avaient de nombreux retards. Mais là c’est depuis l’attentat manqué sur le vol Amsterdam- Détroit… Quand je pense que c’est celui que nous devions prendre… Heureusement qu’ensuite ils ont changé de trajet… Et nous aussi du coup ! Trois vols et 24h de voyage c’est déjà long, mais 4 c’était hors de question. Du coup nous sommes revenus à notre bon vieux Amsterdam-Memphis.

A Amsterdam justement, on a bien senti que les services de police étaient sur la brèche (plus de monde visible et plus de mouvements). Une queue bien plus longue que d’habitude aussi pour la douane. Enfin, nous nous y étions préparés, c’était une question de patience. De la patience c’est à l’embarquement du vol qu’il en a fallu !!! Sur le tableau, nous devions embarquer porte E7. Ok. Il a suffit que les enfants et Laurent aille faire un petit tour, pour que le panneau annonce un changement en E9. Ok… Euf, et je fais comment avec tout notre bazar ??? Et bien, tu te débrouilles !!! On aurait dit une vraie mule.

Mais cela aurait été trop simple un seul changement… Alors on nous a fait revenir en E7 ( ?), pour ensuite nous faire à nouveau déménager en E17. Et oh, ils se décident ?! Va pas faire tout l’aéroport moi !!! C’est sur que si tu voulais poser une bombe, tous ces changements, ça perturbe. Ensuite il a fallu re-passer un énième contrôle. Ben mes aïeux. Ils ont mis le paquet là : fouille au corps de TOUS les passagers et de TOUS nos bagages cabines. Du coup, tous les avions vers les USA affichaient entre 1h à 1h30 de retard… Ils vont en venir à nous interdire d’avoir quoi que se soit avec soit, hors mis les passeports et les billets…

La cerise sur le gâteau est venue de Memphis… Où notre avion pour Little Rock a été retardé de trois heures… On était les derniers dans l'aéroport avec le vol pour Hawaï ! Euh... Il ferme là ?

On en a profité pour prendre cette magnifique photo :

IMG_7755

PS : nous sommes biens arrivés à la maison... Finallement ! Mais complètement épuisés. A la fin les enfants dormaient à  même le sol... On veut notre lit ! On a eu du mal avec le décalage horaire ce coup ci...