IMG_6910

Que nous sommes contents d'avoir échoués dans ce coin de Floride ! Ici, pas de micro bikini, pas d'odeur de crème solaire à la noix de coco, pas de grand parasol, pas de lunette noire, pas de start, pas de compétition pour sa serviette ou son transat, pas de building non plus... Mais de grandes plages désertes, de la tranquilité (euh... les locaux nous ont confirmé que c'était seulement en cette saison parce qu'en été, houla, c'est une autre histoire ! Wouais. On veut bien le croire, mais ce ne doit pas être Miami non plus), la possibilité de laisser son chien sans laisse sur la plage (wouhaaaa) ET DES HUITRES !!! Car le coin produit 10% de la production nationale et on peut les manger crue sans déclencher une crise cardiaque. THE bon-heur !

Alors aujourd'hui aux US c'est Thanksgiving et normalement au menu c'est "dinde". Ben nous aujourd'hui nous allons rejoindre des copains à Saint George Island (une heure de route vers l'est), nous fêterons bien cette fête traditionnelle américaine mais avec des huitres au menu ! Nous en avons tous l'eau à la bouche...

IMG_6940

Je crois que je vais faire une vidéo avec Arnaud (il sait bien refaire l'accent), car l'achat des huitres nous a procuré un très joli fou-rire ! Tout à commencé avec une jolie découverte à Apalachicola, un restaurant du nom de "hole in the wall" (trou dans le mur). Pas le nom le plus commercial de premier abord, mais sa carte nous a bien tiltés. Et ce fut le bingo. J'ai pris 12 huitres crues, Chloé une assiette de crevettes à la diable, Arnaud et Laurent du crabe et crevette en casserole. TOUT fut absolument délicieux. Cela faisait longtemps que nous n'avions pas aussi bien mangé. C'était gouteux, frais, sans sauce mayo.

IMG_6955 IMG_6938 IMG_6937

IMG_6941 IMG_6942

la salade de légumes frais qui accompagnait la casserole était à tomber par terre (courgette verte et jaune, céleri, coeur d'artichaud, chou, jus de citron, huile d'olive et thym, le tout coupé en très petit dé). Hein ? Ah oui, je vous confirme que j'ai demandé la recette ! C'est fou tout ce que vous pouvez obtenir avec un sourire...

Du coup nous avons demandé au patron où nous pourrions acheter des huitres. "Allez chez Allen, c'est à la sortie de la ville, en face du dollar général". Oh punaise. La paillote était une sorte de bungalow aménagé... Et le papi derrière son bureau, un local pur cru ! Salopette, casquette et un accent du sud à couper au couteau. C'est là que j'ai besoin d'Arnaud pour vous refaire la scène. Mais pour les huitres, nous les avons bien achetées !!! Sûrement que nous n'aurions jamais franchi le pas sans les conseils de notre restaurateur, mais il y a au moins une chose que nous avons apprise ici : faire confiance aux locaux (ils ne vous embobinent pas) et faire fi des préjugés (c'est parfois dans les endroits les moins attractifs que nous avons le mieux mangé !). Alors aujourd'hui nous sommes reconnaissants pour avoir trouvé ce lieu et pour toutes les huitres que nous allons partager ! (135 excactement. Ben oui, nous avons découvert qu'ici elles ne se vendaient pas à la douzaine... Mais au sac ou au demi sac. Non... On ne va pas pouvoir toutes les manger à nous tout seul mais je suis sûre que dès notre retour nous allons avoir des candidats !!!).

Happy Thanksgiving !