Ce qui est bien quand vous habitez à l'étranger... Une ville pas touristique et dont l'aéroport n'est pas international, c'est qu'en plus d'être loin de tout, toutes démarches administratives avec votre consulat deviennent... Un challenge !

L'Arkansas dépend de Houston. 10 heures par la route, 1h30 en avion. Premier vol le matin de Little Rock à 6h40 pour une arrivée à 8h. On se dit que ça le fait sans problème. Rendez-vous pris avec le consulat pour un vendredi à 10h30 (gardons un peu de marge par sécurité... et par expérience aussi maintenant !). On part renouveler leurs passeports. On fait manquer l'école aux enfants, on se lève aux aurores, on y croit.

Un peu moins quand nous arrivons à l'aéroport, en travaux en ce moment ce qui génère une belle pagaille côté parking et voitures, une pluie battante ce qui vaudra à Arnaud de courir à fond au travers d'une mare (l'avait pas vue....), plus une panne d'ordinateur chez Continental et au bas mot 45 minutes de queue. Là ca ne le fait pas du tout... On se met en rang. Discours rassurant du personnel (sauf que coco, nous ce n'est plus notre premier voyage, alors les "ne vous inquiétez pas vous avez tout le temps nécessaire, ils sont avertis aux portes d'embarquement des retards d'enregistrement", on n'y croit pas une seconde !). Un des responsables dit quelque chose, on n'entend rien au fond, je laisse la troupe pour le rejoindre et lui demander gentiment de bien vouloir répéter. Je lui glisse au passage que nous sommes un peu inquiet pour notre avion... D'autant qu'en fait on a déjà tout fait en ligne ! Ah bon, vous êtes déjà enregistrés ? Enregistrés, billets imprimés et même bagages payés ! Nous faudrait que les tags pour la valise en fait... Restez sur le côté et ne bougez pas. L'espoir revient. Il me fait passer entre deux voyageurs. 45 minutes de gagnés et le regard admiratif de mon mari, priceless comme ils disent ici !

Le passage des contrôles de sécurité. Queue monstre ! On prie, on finit en courant jusqu'à la porte d'embarquement... Et on a attend ! L'avion a du retard. Une demi-heure. Puis une heure. Puis une autre heure. A 8h on commence à tenter de joindre le consulat car on ne sera jamais à l'heure au rendez-vous. Le vol suivant, celui de 9h30 est plein, impossible de le prendre. On le verra décoller. Pas nous ! On finit par joindre le consulat (en se disant que ce serait bien de répondre... à l'heure d'ouverture et pas 20 minutes après) qui nous dit qu'ils nous prendront quand nous arriverons (ça c'est sympa par contre), le tout étant d'arriver avant la fermeture soir 16h. Bon ben nous avons jeté l'éponge à 11h. Avion toujours pas parti et impossible d'avoir des infos fiables.

On a recommencé la semaine suivante. Le consulat à un bout du téléphone pour nous donner son aval sur le jour et l'heure et la guichetière de la compagnie de l'autre côté... Nous sommes arrivés en retard à Houston, rendez-vous à nouveau manqués (ils le font express ou quoi ? Quand on pense que cette compagnie était une des meilleures... La fusion avec United les a tirés vers le bas).

Passeports renouvelés. Visite de Houston et des environs pour le week-end ensuite. Au programme la NASA !

IMG_8150

IMG_8122 IMG_8118 IMG_8136

Les modules de travail (très géo-trouve-tout dans l'esprist), la salle de commande, le musée

IMG_8142 IMG_8148

un côté plus intéractif avec des simulateurs, et Arnaud volontaire pour être le testeur (à l'intérieur d'une capsule)

IMG_8152

Galveston sur la côte... Et un bon restaurant !

IMG_8174

Houston c'était sympa... Pour un Week-end !