C’était bientôt Halloween… Alors j’avais eu l’idée d’envoyer deux babioles à mon filleul William qui vit Outre Manche et où l’on fête beaucoup le 31 octobre aussi.

Bref, j’avais trouvé des loisirs créatifs pour les enfants (il y en a plein ici), des coloriages… Et bien sur des bonbons ! J’avais pisté un carton pour pouvoir envoyer le tout. Oui, car finalement ce qui est le plus difficile à trouver, le croirez-vous, ce sont les cartons d’emballage ! Avec leurs manies de tout couper aux cutters, tu ne trouves plus un carton encore en forme. Sans compter les magasins qui ne veulent pas les donner… Là je ne comprends pas. Ils n’en font rien (à part des piles à compacter) mais pas touche ! Ils ne veulent pas qu’on les prenne.

Bref, finalement, je trouve et mon colis enfin prêt, je me suis dirigée vers la poste de mon quartier. Miracle, peu de monde dans la queue. Juste deux personnes ! Quelle chance ! Mais à peine arrivée au guichet, la dame me dit :

-         Vous avez rempli le formulaire des douanes ?

-         Non, je faisais la queue.

-         Vous avez déjà rempli le NOUVEAU formulaire des douanes ?

-         Ah, c’est plus le même qu’avant ?

-         Non. Ils l’ont changé il y a environ quinze jours.

-         Ce n’est pas grave. Donnez-le-moi, je vais le remplir.

-         C’est que maintenant il faut TOUT détailler !

-         Oui, mais avant aussi.

-         Ah non. Là c’est article par article qu’il faut le faire.

-         Hein ?

-         Oui. Pour chaque objet dans votre colis, il faut la quantité, le poids et le prix.

-         Ils veulent aussi l’adresse où je les ai achetés ? Et le prénom de la vendeuse ? Aussi ? (et ma main dans la figure ????, ils la veulent ?!)…

Franchement, ça devient ridicule là. Si on ne peut plus envoyer de colis à l’étranger ou s’ils ne veulent plus qu’on en envoie, ils n’ont qu’à le dire. Ca ira plus vite !

-         Je sais. C’est une horreur.

-         …… Mais vous allez faire comment à Noël ?

-         Je ne sais pas.

-         (moi non plus….)

Bref, je me suis mise dans mon coin et j’ai noté consciencieusement ma liste.

Alors, première colonne, désignation : un paquet de chocolat M&M’s. Ok. Ensuite, poids… Combien ça pèse un paquet de M&M’s ? J’en sais rien moi. Colonne suivante : prix… ? Combien c’était ? Et le coloriage ? Combien il pèse le coloriage ? Mais je ne sais pas moi ! En plus je ruminais en me disant qu’on me faisait faire un truc stupide… Ce qui n’aide jamais !

J’ai alors redemandé à la postière de m’aider un peu, tout au moins sur les poids… Peut pas. Règlement interdit de faire ça pour les clients. Sont responsables après si problème… Veut pas.

Oh, eh ! Je n’ai pas prévu de passer l’après-midi chez vous moi ! Alors moi je suis française, vos pounds et vos oz, j’y connais que dalle. Je vais tout vous écrire en kilo et en gramme et vous ferez les conversions après si ça vous chante ! Oh lala… Client pas content = pas bon.

Bon ok. Elle allait m’aider.

C’est elle qui a évalué les poids (chut, je ne l’ai pas dit, vous ne l’avez pas lu) et j’ai écris sur le papier des douanes (c’est au moins à signaler au FBI là ?).

Bref, et après ?

Elle a du TOUT ressaisir à l’ordinateur, pourquoi ? L’adresse de l’expéditeur, le destinataire, la liste des objets dans le colis, les quantités, les poids, les prix… Tout. Plus le fait qu’en touchant malencontreusement son écran, elle a tout effacé, deux fois.

BREF, je suis ressortie de là 45 minutes après y être entrée… Très détendue !

Yep ! On n’arrête pas le progrès. Avant, avec l'autre formulaire, ça me prenait 10 minutes... Mais ils pensent vraiment aux douanes que si des mecs mettent des trucs interdits, ils vont être assez zonzons pour l'écrire sur leur liste détaillée ? Franchement ?